Font size

Download or print this list

 

Des médicaments eventuellement nuisible pour des patientes du maladie mitochondriale

Quand un diagnostic de la maladie mitochondrie a été fait, vous comme patiente, vous pouvez être confronté de prendre des médicaments.

À ce jour il n'y a pas encore de traitement concernant cette condition. Actuellement, aucun traitement qui peut résoudre le problème principal de cette condition, c'est-à-dire, le manque d'énergie, a été trouvé.

Il est déjà bien possible de faire face à des problèmes spécifiques, les traitements dits symptomatiques. Par exemple, la maladie mitochondriale peut provocer des crises d'épilepsie, qui peuvent  être traitées avec des antiéleptica. Ou en cas d'une maladie du muscle cardiaque (cardiomyopathy), il existe des médicaments cardiaques spécifiques qui peuvent être donnés. Parfois il est possible que vous sera confronter avec des médicaments en cas d'une opération ou d'un examen médical sous anesthésie.

Il est de la plus haute importance de se réaliser que certains médicaments peuvent être nocifs quand on souffre la maladie mitochondriale. La cause, d'un potentiel plus grand risque des effets indésirables de ces médicaments, en général, est le fait que ces médicaments ont un effet négatif sur le système d'énergie.

Le (group) des médicaments, connu scientifique, d'un risque possible d'effets indésirables, sont énumérés dans le tableau ci-dessous.

Le type de preuves scientifiques concernant les effets indésirables varie selon le type de médicament ou groupe de médicaments. Nous avons décrit le group des médicaments, basé sur la preuve scientifique. Il n'est pas notre intention de limiter des médicaments vue les options de traitement sont si limitées.

En général, ce sont des données expérimentales, marqué en jaune. Ces médicaments peuvent être prises sous contrôle stricte par les effets secondaires.

Pour un autre group de médicaments il y a la preuve scientifique, des données expérimentales et des rapports d'étude individuels, marqué en orange. Ces médicaments doivent être prises avec prudence, après consultation de votre spécialiste.

Pour certains médicaments, il existe une preuve scientifique approfondie, marqué en rouge. Ceux-ci sont contra-indiqués. Cette liste ne comprend que des médicaments relativement fréquemment prescrits.

Il est bien recommandé, pour les autres médicaments, a strictement suivre les effects.

 

A prévenir les effets indésirables, vous devriez bien communiquer avec votre docteur et pharmacien, mentioner que vous avez eu la diagnose de maladie mitochondriale. A cette condition seulement, l'équipe responsable dont vous êtes patiente, pouvez vous aider à faire le meilleur et plus efficace choix de médicaments, si nécessaire.

 

Category

Generic name

Brand name *

Analgesics - Antipyretics

acetaminophen

Paracetamol, Tylenol, Actamin

 

salicylates

Aspirin, Aspegic

 

tramadol

Tramal, Tramalgetic

NSAIDs

diclofenac, indomethacin, naproxen

Voltaren, Indocin, Aleve

Antipsychotic neuroleptic drugs

chlorpromazine

Thorazine

 

fluphenazine

Permitil, Prolixin

 

haloperidol

Haldol, Decanoate

 

risperidone

Risperdal

 

clozapine

Clozaril, Clopine

Antidepressants

fluoxetine

Prozac

Antiepileptic drugs

valproic acid

Depakine, Depakote

 

carbamazepine, oxcarbazepine, phenobarbital, zonisamide, topiramate, gabapentin, vigabatrin

Tegretol, Trileptal, Luminal, Zonegran, Topamax, Neurontin, Sabril

 

phenytoin

Dilantin, Epanutin

(Local) anesthetics

bupivacaine

Marcaine

 

lidocaine

Xylocaine

 

propofol (longterm anesthesia > 48 hours)

Diprivan, Propoven

 

thiopental

Pentothal

Inhalation anesthetics

isoflurane, sevoflurane

Forane, Ultane

Muscle relaxants

Cis-atracurium, mivacurium

No brand names

Antidiabetic drugs

biguanide drugs (metformin)

Glucophage

 

thiazolidinedione (glitazones)

Avandia

Anticancer drugs

Mitomycin C, doxorubicin, cisplatin, cyclophosphamide

Mitosol, Platinol, Cytoxan

Fibrate drugs

clofibrate, ciprofibrate

Modalim

Statins

cerivastatin, simvastatin

Lipobay, Zocor

Antiarrhytmics

amiodarone

Cordarone

 

beta-blockers (metoprolol, propranolol)

Lopressor, Inderal

Antiretroviral drugs

zidovudine, abacavir

Retrovir, Ziagen

Antibiotics

aminoglycosides

Amikacin, Gentamicin

 

chloramphenicol

Chloromycetin

 

tetracyclines

Minocin, Sumycin

 

linezolide

Zyvox

 

quinolones

Floxin, Ciproxin

Corticosteroids

Hydrocortisone, dexamethason, prednisone

Cortef, Decadron

* The examples mentioned represent commercial branding names, which can change on a daily basis and varies between countries / parts of the world. Thus, this list is by no means complete. The active substances mentioned are leading.

Red = contraindicated

Orange = use with caution, discuss with specialist

Yellow = may be used under strict monitoring

Sources:

- “Risico’s van medicatie bij mitochondriele aandoeningen”, 2010, UMC St. Radboud, Nijmegen Centre for Mitochondrial Disease, Prof.dr. J. Smeitink and drs. M.C. de Vries

- “Medications to be avoided”, June 2013, Newcastle University, Wellcome Trust Centre for Mitochondrial Research, Dr Andy Schaefer and Catherine Feeney

- “Mitochondrial toxicity”, May 2010, Mitochondrial Disease Action Committee – MitoAction, Massachusetts General Hospital, Dr. Katherine Sims

- “Dangerous drugs for mitochondrial patients”, Università Cattolica del Sacro Cuore, Rome, Prof. S. Servidei

- “Potentially harmful drugs for mitochondrial patients” (this version) revised by drs. M.C. de Vries of the UMC St. Radboud, Nijmegen Centre for Mitochondrial Disease

- Katie Chan, Don Truong, Drug-induced mitochondrial toxicity, Expert Opin Drug Metab Toxicol 2005; 1(4): 655-669

- Sumit Parikh, Russel Saneto. A modern approach to the treatment of mitochondrial disease. Cur Treat Opt Neur 2009; 11(6): 414-430

- Josef Finsterer, Liane Segall. Drugs interfering with mitochondrial disorders. Drug Chem Tox 2010; 33 (2):138-151

- Schirris TJ, Renkema. Statin-induced myopathy is associated with mitochondrial complex III inhibition. Cell Metab 2015; 22(3): 399-407

- Josef Finsterer, Sinda Zarrouk Mahjoub. Mitochondrial toxicity of antiepileptic drugs and their tolerability in mitochondrial disorders. Expert Opin Drug Metab Toxicol 2012; 8(1):, 71-79

Disclaimer

The information contained in this document is for general information purposes only. The information is provided by International Mito Patients (IMP) and while we endeavour to keep the information up to date and correct, we make no representations or warranties of any kind, express or implied, about the completeness, accuracy, reliability, suitability or availability with respect to this document or the information in it. Any reliance you place on such information is therefore strictly at your own risk.

In no event will IMP be liable for any loss or damage (including without limitation, indirect or consequential loss or damage) arising out of, or in connection with, the use of this document.

© 2018 Int. Mito Patients